Les contenus de la région '' vous seront proposés par défaut, en plus des contenus nationaux sur tout le site. Ce choix s'appliquera également lors de vos prochaines visites.

Devenir directeur de recherche (DR2)

Les concours de directeur de recherche de deuxième classe (DR2) permettent aux chercheurs qui justifient de plus de 8 ans d’expérience post-doctorale d’intégrer le corps des directeurs de recherche. Le corps des DR comporte 3 classes (2e classe, 1ère classe et classe exceptionnelle). Les concours de DR2 débutent généralement en janvier.

A+ / A-

À l’instar des chargés de recherche de classe normale (CRCN), les directeurs de recherche sont recrutés par concours sur titres et travaux. Les postes sont répartis par groupes de disciplines scientifiques qui correspondent aux commissions scientifiques spécialisées de l’Inserm (CSS).

Conditions pour le concours de directeur de recherche de 2e classe (DR2) : quatre cas de figure

Être chargé de recherche (CR) depuis plus de trois ans

Pour être admis à concourir au grade de DR2, les candidats doivent appartenir au corps des chargés de recherche et justifier d’une ancienneté minimale de trois années de service en qualité de chargé de recherche (à la date limite de dépôt des candidatures).

Être CR depuis moins de trois ans, mais avoir apporté une contribution notoire à la recherche 

Toutefois, sous réserve d’y avoir été autorisé par le conseil scientifique de l’établissement, tout CR ayant apporté une contribution notoire à la recherche peut être admis à concourir en qualité de DR2.

Avoir exercé des recherches depuis au moins huit ans sans être CR

Les candidats qui n’appartiennent pas au corps des chargés de recherche peuvent être admis sous réserve d’être titulaire des mêmes diplômes que ceux demandés aux CR et réunir huit années d’exercice des métiers de la recherche. 

  • Les « années d’exercice des métiers de la recherche » correspondent aux années accomplies dans un établissement public, scientifique et technologique (EPST) ou d’un établissement d’enseignement (français ou étranger).
  • Pour les candidats qui ont effectué des travaux de recherche dans un autre établissement ou organisme public ou privé (français ou étranger) une demande d’équivalence sera systématiquement présentée par l’administration auprès de l’instance d’évaluation compétente.
  • Par ailleurs, une demande d’équivalence sera également systématiquement présentée par l’administration, auprès de l’instance d’évaluation, si vous ne justifiez pas du nombre d’années d’exercice requis. L’appréciation s’effectuera alors au regard des titres et travaux scientifiques présentés dans le dossier.

Justifier de travaux équivalents à huit années de recherche sans être CR

Les candidats qui n’appartiennent pas au corps des CR et ne peuvent justifier huit années de pratique de la recherche peuvent être admis sous réserve de justifier de travaux scientifiques jugés équivalents par l’instance d’évaluation compétente de l’établissement, aux conditions énoncées précédemment.

Fiche de poste

Missions

  • Définir, organiser, animer et valoriser l’activité scientifique d’un programme de recherche innovant réalisé par des personnels sous sa responsabilité.
  • Mettre en œuvre les projets scientifiques du programme, pour produire, exploiter, et diffuser des connaissances dans le cadre des missions et des valeurs de l’Inserm qui reposent sur une conduite responsable de la recherche et les exigences éthiques et réglementaires.

Activités principales

  • Définir les axes et les priorités du programme de recherche.
  • Diriger et animer son programme de recherche.
  • Former des doctorants, promouvoir des jeunes chercheurs.
  • Rechercher et assurer le financement nécessaire à la réalisation des projets.
  • Etre garant de la validation des résultats et de l’intégrité scientifique.
  • Diffuser et valoriser les résultats de son programme et la propriété intellectuelle correspondante sous forme de publications, communications dans des congrès internationaux, et/ou sous forme de brevets et partenariats industriels.
  • Développer, participer et/ou coordonner des collaborations de recherche à l’échelon national et international.
  • Produire les appréciations des personnels de support sous sa responsabilité, aider à la préparation des concours et au suivi de carrière.

Activités associées

  • Assurer le suivi de la gestion des contrats de financements de la recherche.
  • Enseigner dans le cadre des formations universitaires au niveau national ou international.
  • Être membre de comités d’évaluation (académiques et/ou privés).
  • Participer à l’évaluation de l’activité scientifique (manuscrits, demandes de financements).
  • Participer à l’administration de la recherche.
  • Organiser des conférences, colloques, réunion de réflexion au niveau national ou international.
  • Diffuser la connaissance au grand public.
  • Participer à des instances, groupes de travail ou missions spécifiques des organismes de recherche.
  • Prendre une part active dans les sociétés savantes et/ou associations caritatives en lien avec la recherche médicale.

Attendus

  • Expertise scientifique reconnue dans sa discipline au niveau national et international.
  • Connaissance de l’environnement de la recherche au niveau national et international.
  • Maitrise des aspects réglementaires, éthiques et déontologiques de la recherche.

Savoir-faire

  • Maîtriser le management d’équipe (fixer des objectifs, organiser, décider, déléguer, prioriser, animer, évaluer, valoriser les collaborateurs, faire émerger et développer les compétences de l’équipe et favoriser l’évolution de carrière).
  • Mobiliser, fédérer, animer la direction de projets.
  • Définir et obtenir des financements.
  • Communiquer et diffuser l’information scientifique (articles originaux, séminaires, congrès internationaux.
  • Assumer la responsabilité des règles déontologiques, éthiques et légales de sécurité.

En savoir plus