Les contenus de la région '' vous seront proposés par défaut, en plus des contenus nationaux sur tout le site. Ce choix s'appliquera également lors de vos prochaines visites.

Prévention des risques : évaluation, gestion, maîtrise

A+ / A-

Agir

Issu d’une initiative de terrain, Agir, pour Aide à la gestion et à l’inventaire des risques, est un logiciel conçu et développé à l’Inserm. Son but est de structurer, d’organiser et de regrouper les données de santé et de sécurité au travail de l’unité, d’optimiser leur accès et leur utilisation à tout moment et de faciliter certaines démarches de prévention.

Les bénéfices attendus d’Agir sont multiples :

  • centraliser l’information afin de permettre à chaque niveau hiérarchique d’exercer sa responsabilité en termes de connaissance et de gestion des risques professionnels ;
  • dématérialiser et fiabiliser l’accès à des données sur les risques dans l’unité ;
  • faciliter certaines démarches en prévention des risques : inventaires des produits à risques, suivi des contrôles, déclaration des expositions… ;
  • harmoniser les pratiques dans un cadre de mixité. 

Retrouvez l’intégralité des possibilités offertes par Agir dans le numéro HS n°6 lettre OSS.

Agir est mis à disposition de toutes les unités et équipes labellisées par l’Inserm. Il est disponible pour tous les agents de l’unité, quel que soit leur employeur. C’est un logiciel 100% en ligne qui ne nécessite pas d’autorisation ni d’installation particulière.

Pour vous former à l’utilisation d’Agir, des modules d’autoformation sont disponibles sur la plateforme d’e‑formation Inserm. Un livret utilisateur est également disponible en téléchargement dans l’outil.

Renseignez-vous auprès de votre conseiller de prévention de délégation régionale ou via agir-​support@​inserm.​fr

Documents et outils d’évaluation

L’évaluation des risques professionnels est une obligation au sein de toutes les structures de recherche. Elle s’inscrit dans le cadre de la responsabilité du directeur, qui a une obligation générale d’assurer la sécurité et de protéger la santé de ses agents. Elle fait partie intégrante des principes généraux de prévention, démarche de maîtrise des risques énoncée à l’article L4121‑2 du Code du travail : 

  1. Éviter les risques ;
  2. Évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités ;
  3. Combattre les risques à la source ;
  4. Adapter le travail à l’Homme, en particulier en ce qui concerne la conception des postes de travail ainsi que le choix des équipements de travail et des méthodes de travail […] ;
  5. Tenir compte de l’état d’évolution de la technique ;
  6. Remplacer ce qui est dangereux par ce qui n’est pas dangereux ou par ce qui l’est moins ;
  7. Planifier la prévention en y intégrant, dans un ensemble cohérent, la technique, l’organisation du travail, les conditions de travail […] ;
  8. Prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle ;
  9. Donner les instructions appropriées aux travailleurs.

Documents généraux

En 2014, l’Inserm organisait une journée nationale de prévention autour du thème « L’évaluation des risques professionnels ». Les documents réalisés à cette occasion seront utiles à quiconque engage cette démarche au niveau d’un collectif de travail ou souhaite simplement comprendre son concept et ses objectifs.

Un livret, réalisé par le Bureau de la coordination de la prévention des risques (BCPR) fournit, par nature de risque, des informations générales et pratiques aux agents travaillant en laboratoire. Il s’adresse aux personnels pour les accompagner dans leur activité quotidienne.

Document unique Inserm

En France, l’évaluation des différents risques professionnels auxquels sont exposés les agents doit être regroupée au sein d’un même document, un « document unique » d’évaluation des risques professionnels, parfois abrégé « DUER » ou « DUERP ».

L’Inserm propose un modèle de document unique sous format tableur, conçu avec une approche par grand type de risque. Il est déployé selon une méthode classique :

Méthodologie de traitement des dangers et risques : 1.identification/ 2.classemnt par niveau de maîtrise/ 3.proposition des actions de prévention pour les réduire

Document unique d’évaluation des risques professionnels 

L’évaluation des risques pour constituer le DUER doit être une démarche collective, au plus proche des postes de travail et de l’activité réelle. Elle est mise en œuvre par les assistants de prévention avec l’aide des agents, et soutenue par le directeur d’unité.

Établir collectivement une liste d’actions de prévention suite à l’évaluation des risques est l’étape essentielle. Sans ce programme d’action, le DUER est incomplet et la démarche d’évaluation ne peut aboutir. Il est recommandé de suivre la mise en place et l’avancement du plan d’action et de faire des points d’étape réguliers au sein du conseil du laboratoire ou du service.

Le DUER doit être mis à jour au moins annuellement et à l’occasion de toute nouvelle activité ou changement important. Il est tenu à la disposition de l’ensemble des agents de l’unité, des conseillers de prévention et des médecins du travail, des membres du CSHSCT et de l’inspecteur en santé et sécurité au travail.

CARA-RPS

Les risques psychosociaux (RPS) sont des risques professionnels comme les autres, mais qui s’évaluent et se gèrent selon une méthodologie appropriée. Pour l’évaluation des risques psychosociaux, l’Inserm a développé un outil spécifique CARA-RPS (Collecte, Analyse et Retranscription Automatique des RPS).

Interface de l'outil CARA-RPS

CARA-RPS est basé sur un questionnaire anonyme individuel envoyé à chaque agent et interrogeant son ressenti par rapport à 6 facteurs de risques psychosociaux. Ce questionnaire est lui-même basé sur un modèle proposé par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.