Les contenus de la région '' vous seront proposés par défaut, en plus des contenus nationaux sur tout le site. Ce choix s'appliquera également lors de vos prochaines visites.

Financement de l’open accessAnalyse des dépenses Inserm liées à l’open access et aux publications

Accroissement du nombre de publications, augmentation des frais de la publication en open access (APC), coexistence des modèles lecteur-payeur et auteur-payeur : l'analyse des données de l'enquête nationale menée depuis 2015 permet de faire le point sur la question à l'Inserm.

A+ / A-

En bref 

  • Le pourcentage de publications Inserm dans des revues gold augmente d’année en année. Il est de 30 % du total des publications en 2020.

  • Les dépenses Inserm en APC augmentent également, surtout depuis 2019. Elles sont de 1 833 205 € en 2020 dont 1 529 664 € pour le gold et 303 540 € pour l’hybride.

  • La part moyenne prise en charge sur des budgets propres de l’Inserm en 2018, 2019 et 2020 est de 42 %.

  • La coexistence du modèle lecteur-payeur (abonnements) et du modèle auteur-payeur (revues open access) est une situation qui nécessite de s’interroger, notamment sur l’aspect économique. La réflexion est aujourd’hui internationale et l’Inserm y participe activement.

  • Au total, en additionnant le montant des abonnements, les dépenses en APC et les autres frais payés par les laboratoires, l’Inserm a consacré aux publications scientifiques environ 4 752 K€ en 2015 et 5 621 K€ en 2020. Les dépenses en APC sont la cause principale de cette augmentation.
Type de dépense201520162017201820192020
Abonnements2 532 931 €2 728 908 €2 750 556 €2 700 000 €2 689 900 €2 741 287 €
Débasage freedom Elzevier626 887 €702 393 €787 531 €882 964 €668 836 €652 280 €
APC983 985 €1 082 747 €1 379 732 €1 024 913 €1 339 039 €1 833 205 €
Hors APC608 571 €576 744 €569 386 €287 207 €324 126 €394 965 €
Total4 752 374 €5 090 792 €5 487 205 €4 895 084 €5 021 901 €5 621 737 €
NB : Le « débasage freedom Elsevier » correspond à une dotation pour l’Inserm acquittée directement par le ministère de la Recherche.

Depuis 2015, le réseau Couperin (Consortium unifié des établissements universitaires de recherche pour l’accès aux publications numériques) mène une enquête nationale pour évaluer les dépenses liées à l’open access à partir des applications comptables, seule manière fiable de procéder à ce jour. La première enquête menée sur la période 2015 – 2016, a été complétée par une seconde étude entre 2017 et 2020.

L’Information scientifique et technique de l’Inserm (IST) a participé à cette enquête, en évaluant les dépenses des laboratoires liées aux frais de la publication en open access (appelés Article Processing Charges ou APC), et aux autres frais liés aux publications. Cette évaluation a été rendue possible grâce aux extractions comptables réalisées par le département des Affaires financières de l’Inserm.

L’IST a également bénéficié de l’aide du réseau Couperin, pour vérifier les données et les transférer sur la plateforme Open APC. Ces données peuvent légèrement différer de celles présentées dans l’analyse qui suit. Sur Open APC, chaque article doit impérativement être identifié. Dans les données présentées ici, un article non identifié mais publié dans une revue gold a été comptabilisé. L’analyse de l’IST présente les résultats de l’enquête en regard de l’évolution du nombre de publications dans les modèles gold (pour les articles publiés dans une revue en open access) et hybride (pour les articles publiés en open access dans une revue par abonnement) et du nombre total d’articles en libre accès.

Méthode

Données du Web of Science (WOS)

Le nombre de publications qui a au moins une affiliation Inserm est obtenu pour chaque année (article, letter, data paper, review). 

  • La quantité totale de libre accès est déterminée à partir du filtre « Open Access » du WOS. Celui-ci regroupe le gold, l’hybride et le libre. Le libre correspond aux articles libérés par les éditeurs après une période d’embargo, qui peut varier de quelques mois à deux ans. Les articles libérés n’entrent pas dans les critères de l’open access.
  • La quantité de gold est déterminée à partir du filtre « DOAJ gold » (le DOAJ est la plateforme qui répertorie les revues scientifiques en open access).
  • La quantité d’hybride est déterminée à partir du filtre « Other gold », filtre qui permet de quantifier les articles issus de revues par abonnement proposant des options open access. Ces chiffres sont légèrement majorés, car certains éditeurs ajoutent une licence Creative Commons après une période d’embargo, ce qui complexifie l’identification des articles hybrides. 

Tous les chiffres obtenus du WOS ont été actualisés dans cette analyse pour les années 2015 à 2020.

Données des enquêtes Article Processing Charges (APC)

Les données Inserm 2015 à 2020 sont issues de deux enquêtes : la première réalisée en 2017 et la deuxième en 2021. Elles sont obtenues par le département des Affaires financières à partir du logiciel Safir. Leur analyse a été effectuée avec l’aide du réseau Couperin pour compléter, en regard de la dépense, chaque ligne des fichiers avec le titre de l’article, le Digital Object Identifier (DOI) et la revue. Les critères pour définir l’open access gold ou hybride sont :

  1. la mise en accès libre immédiat
  2. la présence d’une licence Creative Commons

Ainsi nous avons pu distinguer : 

  • les APC gold dans des revues entièrement open access ;
  • les APC hybride dans des revues par abonnement proposant une option open access ;
  • les frais hors APC : autres frais liés aux publications, frais de pages et d’illustrations en couleur principalement ;
  • lorsque les renseignements disponibles dans Safir n’ont pas permis l’identification des articles, les coûts associés ont été classés en frais non identifiés.

Nombre d’articles en libre accès, de l’open access gold et hybride


Données du Web of Science (actualisées en juin 2021)201520162017201820192020
Total publications Inserm12 55313 39914 00214 13415 29317 713
Total libre accès6 67053 %7 31555 %7 94157 %8 05457 %9 60763 %10 09257 %
Total Gold + Hybride2 98124 %3 65327 %4 20530 %4 42831 %5 40135 %6 99539 %
Gold2 25919 %2 76720 %3 23623 %3 45524 %4 16527 %5 37030 %
Hybride7226 %8867 %9697 %9737 %1 2368 %1 6259 %

Les données du Web of Science montrent la progression du libre accès depuis 2015 :

  • Le nombre total d’articles en libre accès est passé de 53 % en 2015 à 63 % en 2019. La quantité de libre accès englobe, outre le gold et l’hybride, les articles libérés par les éditeurs après une période d’embargo. Aussi, les chiffres augmentent avec le temps et dépendent de la date d’analyse. C’est pourquoi le chiffre de 2020 est encore bas. 
  • Le nombre d’articles open access gold a atteint 30 % en 2020 (contre 19 %).
  • Le nombre d’articles open access hybride est relativement stable il est de 9 % en 2020.
  • Le nombre total d’articles open access est ainsi de 39 % en 2020 (contre 24 % en 2015).


Dépenses Inserm en APC et autres frais de publication


Le tableau ci-dessous présente le nombre d’articles dont les APC ont été pris en charge sur des budgets Inserm. Les chiffres sont sans doute sous-estimés du fait de l’absence d’identification de certaines dépenses. Si l’on compare les chiffres au nombre total d’articles avec APC (gold+hybride) identifiés dans le WOS, la part des APC prise en charge par l’Inserm est de 19 % en 2015 et de 11,6 % en 2020. Pour le gold, la part est de 22 % en 2015 et 13 % en 2020. Pour l’hybride, la part est de 10,5 % en 2015 et de 6,6 % en 2020. Ainsi, il apparaît que l’augmentation de la quantité d’open access ne s’accompagne pas d’une augmentation de leur prise en charge. Ceci peut être dû à une plus grande répartition de la prise en charge des APC entre institutions et pays au fur et à mesure que les revues open access se développent. 

Article Processing Charges (APC)201520162017201820192020
Gold495819 993 €509902 802 €6221 197 842 €437873 809 €5671 181 975 €7031 529 664,3 €
Hybride76163 992 €71179 945 €72181 890 €54151 104 €58157 064 €108303 540,6 €
Total571983 985 €5801 082 747 €
6941 379 732 €4911 024 913 €6251 339 039 €8111 833 204,9 €
Dépenses hors APC448608 571 €402576 744 €386566 849 €187287 207 €202324 126 €252394 965,3 €
Dépenses non identifiées129237 066 €112176 724 €78144 838 €3387 452 €53107 133 €69135 206,2 €

Dépenses totales en APC

Après une progression constante de 2015 à 2017, les dépenses totales en APC ont régressé en 2018 avant d’augmenter de nouveau en 2019 et 2020, année où elles atteignent un montant de plus de 1,8 million € pour 811 articles identifiés. Les dépenses en APC ont presque doublé entre 2015 et 2020. Sur les six années, les dépenses dans les revues open access (open access gold) représentent en moyenne 85 % des dépenses APC. Elles sont de 15 % dans les revues par abonnement proposant une option open access (open access hybride). 

Dépenses hors APC

Les dépenses hors APC correspondent à des frais de pages et d’illustrations en couleur pratiqués par un certain nombre de revues, pour beaucoup des revues de sociétés savantes américaines. Ces dépenses s’ajoutent aux coûts des abonnements. Les frais hors APC sont plutôt en diminution pour les années 2018 à 2020 comparé aux années 2015 à 2017, sans doute en raison d’une offre toujours plus grande de revues gold. 

Dépenses non identifiées

Les dépenses non identifiées correspondent aux lignes dont la nature de la dépense n’a pu être identifiée (69 lignes en 2020). La description dans Safir permet d’attribuer ces dépenses à des frais de publications mais ne permet pas de les identifier en tant qu’APC. Les frais de soumission pratiqués par certaines revues (aux alentours de 100 à 200 €) n’ont pas été pris en considération.

Budgets sur lesquels sont financés les APC


Dans l’enquête réalisée en 2021 portant sur les années 2018 à 2020, une ligne « Financeur » a été ajoutée dans les extractions Safir. Ceci a permis d’affiner les budgets sur lesquels ont été financés les APC. Ainsi, sur la totalité des APC qui ont pu être identifiés, la part moyenne prise en charge sur des budgets propres de l’Inserm sur les trois années est de 42 %. Elle est plus élevée pour le gold (44 % en moyenne et 48 % en 2020) que pour l’hybride (30 % en moyenne et 42 % en 2020).

Type d’APCBudget201820192020
NombreMontant%NombreMontant%NombreMontant%
GoldInserm182338 059 €39 %269522 473 €44 %354741 093 €48 %
Autres255535 750 €61 %298659 502 €56 %349788 571 €52 %
Total437873 809 €100 %5671 181 975 €100 %7031 529 664 €100 %
HybrideInserm1436 078 €24 %1946 641 €30 %42108 007 €36 %
Autres40115 026 €76 %39110 423 €70 %66195 534 €64 %
Total54151 104 €100 %58157 064 €100 %108303 541 €100 %
Gold + hybrideInserm196374 137 €37 %288569 114 €43 %396849 100 €46 %
Autres295650 776 €63 %337769 926 €57 %415984 105 €54 %
Total4911 024 913 €100 %6251 339 039 €100 %8111 833 205 €100 %


Principaux budgets201820192020
1 – Inserm 374 137 €569 114 € 849 100 €
2 – ANR118 266 € 163 394 € 229 607 €
3 – Divers (canceropôles, régions, etc.)111 004 € 149 642 € 185 331 €
4 – Associations (Ligue, Sidaction, etc.)91 502 € 70 279 €150 759 €
5 – Fondations (ARC, FRM, etc.)60 098 € 93 378 € 125 270 €
6 – Commission européenne122 178 € 111 648 € 119 513 €
7 – Universités, hôpitaux, EPST76 759 € 93 193 € 115 980 €
8 – Industrie pharmaceutique49 213 € 48 899 € 36 231 €
9 – Inca21 755 € 39 493 € 21 415 €
Total1 024 913 € 1 339 039 € 1 833 205 €
Principaux budgets sur lesquels sont financés les APC
(classement selon le montant décroissant en 2020).



Dépenses APC par éditeur 


Modèle gold

 201520162017201820192020
MDPI89 128 €1013 499 €2226 793 €3946 507 €99141 870 €152240 520 €
Springer Nature70146 876 €76148 511 €159292 668 €109239 6367 €101258 613 €144359 105 €
Frontiers8086 679 €6385 506 €89168 377 €88182 144 €112254 934 €125289 264 €
BMC5994 974 €60102 393 €5292 094 €4271 930 €53101 653 €62126 610 €
Elsevier1741 404 €3181 680 €3385 236 €3391 180 €44121 133 €51155 171 €
Plos124166 198 €106152 255 €95154 988 €4473 050 €4578 008 €3668 420 €


Le tableau ci-dessus présente les chiffres pour les six éditeurs qui comptabilisent le plus grand nombre de publications payées par l’Inserm (classement réalisé sur nombre décroissant de publications en 2020). Dans l’ordre, ces éditeurs sont :

  1. Multidisciplinary Digital Publishing Institute (MDPI),
  2. Springer Nature,
  3. Frontiers,
  4. Biomed Central (BMC),
  5. Elsevier,
  6. Public Library of Science (Plos).

Quatre sont des éditeurs gold dont tout le portfolio est open access, et deux sont des éditeurs commerciaux traditionnels. Springer Nature est le principal éditeur de revues par abonnement à prendre une place importante avec ses revues gold (d’autant que Biomed Central a été acquis par Springer Nature en 2008). MDPI est un éditeur fondé en 2010 en Suisse. Il possède plus de 300 revues aujourd’hui. Cet éditeur est en première place pour le nombre d’articles payés par l’Inserm en 2020. C’est aussi l’éditeur dont le coût moyen par article est le plus faible (autour de 1 580 €). 

N.B. : La part des autres éditeurs commerciaux est plus faible, sans doute en raison d’une offre plus réduite de revues en open access. Impact Journals, avec sa principale revue, Oncotarget, a littéralement chuté depuis son classement en revue prédatrice. 


Modèle hybride

Le tableau ci-dessous présente une sélection des éditeurs qui représentaent le plus de dépenses dans le modèle hybride (classement réalisé sur les sommes décroissantes en 2020). Les sociétés américaines ont été regroupées. L’option open access étant proposée par une majorité de revues par abonnement, ces dépenses sont plus éparpillées en fonction des éditeurs et des revues. C’est Elsevier qui recueille les dépenses Inserm les plus élevées dans le modèle hybride, suivi par Wiley en 2020.

 201520162017201820192020
Elsevier1332 613 €1433 538 €1544 584 €1236 256 €1648 970 €3483 784 €
Wiley921 820 €38 969 €411 167 €1132 193 €929 164 €2472 165 €
Sociétés américaines611 139 €517 329 €48 613 €929 115 €413 401 €1243 086 €
Oxford34 966 €821 119 €922 007 €616 204 €36 507 €1132 635 €
Springer Nature1740 520 €1227 187 €1744 490 €615 144 €617 770 €1132 360 €



Coût moyen par article


 201520162017201820192020
Gold1 656 €1 788 €1 945 €2 011 €2 118 €2 192 €
Hybride2 153 €2 303 €2 526 €2 798 €2 708 €2 811 €
Coûts hors-APC1 358 €1 435 €1 467 €1 536 €1 605 €1 567 €
  • Le coût moyen par article est plus élevé dans le modèle hybride qu’en gold (2 811 € contre 2 190 € en 2020). 
  • Il augmente régulièrement d’année en année : l’APC gold a augmenté de 32 % entre 2015 et 2020, celle de l’hybride est similaire. 
  • Le coût moyen par article hors APC est d’environ 1 500 € en 2020.

Coût moyen en fonction du facteur d’impact

Les revues gold les plus prisées en 2020 par les équipes Inserm sont présentées dans le tableau suivant (classement par éditeur et par facteur d’impact décroissant). De manière logique, le coût est plus élevé pour les revues à plus haut facteur d’impact (4 211 € pour Nature Communications). Il se situe aux alentours de 2 200 à 2 900 € pour les revues de facteur d’impact compris entre 5 et 7. Les coûts les plus faibles sont le fait des mégarevues PLoS One (1 510 €) et Scientific Reports (1 537 €). 

Les plus hauts pourcentages d’articles pris en charge par l’Inserm en 2020 sont observés pour :

  1. Frontiers in Cellular Neuroscience (43 %),
  2. Cell Death Disease (40 %),
  3. Translational Psychiatry (37 %).
RevueFacteur d’impactAPC par articleNombre de publicationsPublications payées par l’Inserm% payéMontant
Springer Nature
Nature Communications14,94 211 €1613019 %126 330 €
Cell Death and Disease8,53 049 €301240 %36 590 €
Translational Psychiatry6,23 060 €19737 %21 420 €
Communications Biology6,22 923 €22418 %11 960 €
Scientific Reports4,31 537 €3577020 %107 593 €
Plos
Plos Biology83 000 €21419 %12 000 €
Plos Pathogens6,82 500 €2628 %5 000 €
Plos Genetics5,92 131 €1517 %12 131 €
Plos Neglected Tropical Diseases4,42 382 €2927 %4 765 €
Plos One3,21 510 €2212210 %33 221 €
MDPI
Cells6,61 587 €1262621 %41 257 €
Cancers6,61 722 €1993317 %56 836 €
International Journal of Molecular Sciences5,91 629 €1972814 %45 625 €
Nutrients5,71 678 €671015 %16 776 €
Journal of Clinical Medicine4,21 894 €152139 %24 620 €
Frontiers
Frontiers in Immunology7,52 561 €1473121 %79 388 €
Frontiers in Oncology6,22 257 €43819 %18 059 €
Frontiers in Cellular Neuroscience5,52 461 €14643 %14 764 €
Frontiers in Neuroscience4,72 568 €29621 %15 407 €
Frontiers in Physiology4,62 212 €44818 %17 693 €
Frontiers in Psychiatry4,22 362 €4549 %9 448 €
Frontiers in Neurology42 117 €37616 %12 700 €
BMC
Critical Care92 278 €4924 %4 556 €
BMC Medicine8,72 373 €2229 %4 747 €
Orphanet Journal of Rare Diseases4,12 099 €3239 %6 298 €
BMC Infectious Diseases32 214 €2215 %2 214 €
Elife Sciences
Elife8,12 384 €6358 %11 920 €